Bukavu: l'arrêt du trafic maritime rend la vie chère

4 Décembre 2012 , Rédigé par Journalistes-Démocratie-Droits Humains Publié dans #News

lac-kivu.pngDepuis la chutte de la ville de Goma entre les mains des rebelles du M23, le trafic maritime entre Bukavu et Goma est paralysé. Parmi les conséquences on note la rareté des produits alimentaires ce qui rend la vie de plus en plus cher à Bukavu. Les vendeurs et consommateurs haussent le ton et recclamment la réouverture du trafic sur le lac à quelques jours du retrait des rebelles de Goma.

Reportage, Séraphine Mapendo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article