Bukavu : les habitants de plusieurs quartiers ne sont pas desservis en eau potable

28 Janvier 2013 , Rédigé par Journalistes-Démocratie-Droits Humains Publié dans #News

Depuis vendredi 25 janvier 2013, dans plusieurs quartiers de la ville de Bukavu les habitants ne voient plus de l’eau couler de leurs robinets. Parmi ces quartiers, Nyalukemba et Ndendere dans la commune d’Ibanda.

 

Selon le chef de quartier Nyalukemba, Maneno Mpanzi, dans plusieurs familles les femmes et enfants sont obligé de se réveiller vers 4 heures avant la tombée du jour pour chercher où trouver de l’eau Parfois ils parcourent des longs trajets avec des bidons d’eau au dos ou sur la tête avec tous les risques de l’insécurité″.


Si avant certaines avenues étaient encore épargné de cette carence en eau potable, depuis vendredi, la situation  semble se généraliser.

 

Alliance, jeune universitaire qui habite l’avenue du plateau, l’une des avenues qui connaissent rarement de coupure d’eau,  témoigne que pour la première fois vendredi  elle a  quitté avec ses deux sœurs la maison très tôt le matin pour chercher de l’eau dans les quartiers voisins. Comme dans les autres avenues il n’y avait pas aussi d’eau, nous sommes descendus à la source de Honga une source située sur le littéral du lac Kivu sur avenue du lac à Nguba dans la commune d’Ibanda.

 

Comme tous les quartiers sont affectées, cette source naturelle et qui est la seule dans cette partie de la ville se trouve remplie de personnes en fil d’attente. C’est vers 5 heures du matin que nous sommes arrivé à Honga. Nous y avons rencontré plusieurs personnes parmi lesquelles des enfants de moins de 15 ans.  Ce n’est que vers  8 heures que notre tour est arrivé pour puiser se souvient Alliance.


Impatients, certains jeunes préfèrent puiser directement de l’eau dans le lac Kivu ou dans la rivière Ruzizi. L’année dernière nous avons enregistré plus de trois cas de noyade de jeunes gens qui voulaient aller puiser de l’eau ou se baigner dans la rivière Ruzizi à cause du manque d’eau chez eux  se souvient Maneno Mpanzi qui appelle les jeunes à plus de prudence quand ils descendent dans la rivière.

 

Pour  Marc Chiruza professionnel de santé et laborantin à l’hôpital BIOSADEC à Nguba, si cette carence en eau potable se prolonge dans ces quartiers des cas de maladies de mains salle comme le cholera ou la fièvre typhoïde ne pourront  pas tarder à se déclarer dans la ville de Bukavu.


Ce que craint aussi Pierette Maheshe, mère de 3 enfants habitant sur avenue du lac. Elle affirme depuis trois jours manquer de l’eau  chez elle même pour des besoins les plus élémentaires et quand on en puise ailleurs, la quantité n’est pas suffisante pour faire la lessive, boire, torchonner, verser dans la toilette après les besoins, etc. Nous risquons de tomber malade si ça continue.


 Luc, son mari qui affirme être en ordre avec ses factures d’eau ne demande lui qu’une chose Que la REGIDESO (service de distribution d’eau en rdc, ndlr) fasse son travail en nous remettant de l’eau sans délai. soutient-il d’un ton ferme.


″Il s’agit d’une violation des droits des consommateurs″ souligne Maître Jean de Dieu Mulikuza, vice président de la ligue des consommateurs du Congo, LIKOSKI, basée à Bukavu. ″C’est aussi une violation des droits de l’homme et qui mérite réparation″ renchérit-il.


De leur côté, dans un communiqué diffusé ce week end à la radio, les responsables de la REGIDESO affirment que tout est mis en œuvre pour que  la situation redevienne normale dans un bref délai tout en présentant leurs excuses à leurs abonnés.


Sandra Safi

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

70-410 07/04/2015 13:15

God loves mankind & wants the same in return from Man. I always how God created me, kept me in my mother's tummy for 9 months and always protected me there. How when i was little & unable to express my feeling of hunger, thirst & other needs at that time i was helpless. At that stage God gave me food & protected me from all kind of harms. I can never forget God how he was present for me when all others left me alone. God helped me with my exam of 70-410. I have no words to express my love for God, I just would say I love you God for everything from my birth till now & in future be with me please.

omega replica 06/03/2015 08:06

Very good stuff with good ideas and concepts, lots of great information and inspiration, both of which we all need.

chanel replica 06/03/2015 08:06

Pretty good post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I have really enjoyed reading your blog posts.

academic writing help 13/10/2014 15:43

Contempler potable cadres de traitement de l'eau, et de régler ensuite sur un choix attentif sur un tel achat critique peut sembler écrasante jusqu'à ce que vous apprenez à peu d'autant plus sur le sujet. La première chose à savoir est que toute l'eau est réutilisée, soit par des personnes ou le climat ou les deux. Il n'y a aucune nouvelle eau.