Goma : Lisa Laflamme et Michael Cooke echangent avec les journalistes

11 Juin 2013 , Rédigé par Journalistes-Démocratie-Droits Humains Publié dans #Nos activités

Les dPhoto-Goma.jpgeux célèbres journalistes canadiens Michael Cooke, rédacteur en chef de Toronto Star et Lisa Lafla mme journaliste chez Ctv news viennent de passer 3 jours à Goma, province du Nord Kivu en RDC. Leur séjour qui a commencé lundi 27 mai s’est achevé dans cette ville jeudi 30 mai 2013.

 

Lisa Laflamme et Michael Cooke viennent de passer 3 jours aux côtés des journalistes de Goma dans la province du Nord Kivu.

 

Pendant cette période, ces journalistes de grande renommée internationale ont touché du doigt le travail des journalistes de cette province et les conditions dans lesquelles ils travaillent.

 

Après le premier échange qu’elle a eu avec les femmes journalistes de Goma, Lisa Laflamme a avoué qu’elle a beaucoup appris de ces dernières.  "  Nous lui avons montré que la grande majorité de journalistes travaille sans matériel de reportages, sans moyens financiers et sans formation journalistique " a affirmé Evelyne Luyelo, Coordinatrice ad intérim de l’UCOFEM Nord Kivu (Union congolaise des femmes des médias)

 

" On est aussi exposé aux différentes répressions de ceux sur qui on enquête car la loi aussi ne nous protège pas " a à son tour souligné Moustapha Mulonda, journaliste de Goma.

Les journalistes de Goma travaillent aussi dans un environnement de guerre avec la présence des rebelles du M23 à moins de 10 Km de leur ville.

 

Entre janvier et mai 2013, JED (journaliste en danger) arecensé 52 cas de violation de la liberté de la presse en RDC en raison de 3 cas d’atteinte chaque semaine. En 2012, la même organisation a recensé 184 cas de violation de la liberté de la presse.

Pour Michael Cooke, Rédacteur en Chef de Toronto star, un quotidien qui est publié au canada,  ces journalistes font déjà un travail extraordinaire. " Je sais que les journalistes d’ici travaillent dans des conditions plus difficiles que celles dans lesquelles nous on travaille au canada " a-t-il reconnu.

 

Echanges qui redonnent confiance aux journalistes locaux

Ces trois jours passés par Lisa et Michael aux côtés des journalistes de Goma ont apporté une nouvelle énergie au sein des journalistes locaux.

« Après l’échange avec Lisa Laflamme, j’ai compris que moi aussi je peux couvrir des sujets sensibles dans ma rédaction et comment assurer ma protection » a témoigné, confiante, Fifi Tembwe, journaliste à Hope Channel TV. Cette jeune journaliste avait peur d’aborder au paravent des sujets que sa rédaction jugeait sensible « entre autre la politique et les conflits armés» précise-t-elle. 

« J’aimerais aussi me spécialiser dans le journalisme d’investigation pour dénoncer la corruption, les violations des droits humains et abus de pouvoir des dirigeants » a confié John Kalala, journaliste à Mishapi Voice tv. Mais pour mieux y arriver, il reconnait qu’il lui faut encore plus de formation dans ce domaine « mais aussi des moyens financiers et techniques ».

« Cette nouvelle énergie créée en des journalistes locaux ne pourra se pérenniser que si elle est accompagnée et  mieux encadrée » a de son côté souligné Freddy Mata, Directeur Pays de JDH.

« Un encadrement qui pourra se faire à travers des formations et appui dans la production des reportages citoyens, d’investigation et pour les droits humains ».

 

Avec l’appui de l’ambassade du Canada, JDH a organisé ce séjour de Lisa Laflamme et Michael Cooke qui leur a permis d’échanger avec les journalistes locaux sur la sécurisation de la femme journaliste en zones de conflits, le journalisme citoyen et le journalisme d’investigation.

 Depuis 2012, à travers son partenaire JPDDH, JDH intervient dans l’est de la RDC en organisant des formations et appui au séjour des journalistes sur le terrain de reportage.    

 

L’ong contribue ainsi au renforcement des capacités des journalistes à la pratique d’un journalisme responsable et à  l’établissement d'une société où règne le respect des droits humains et des valeurs démocratiques.

 

Aujourd’hui, JDH a besoin de plus de moyens pour renforcer ses programmes dans cette partie du pays confrontée aux différentes violations des droits humains ainsi qu'aux conflits armés.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mba admissions essay 26/11/2014 23:38

30 nóvember á torginu fyrir framan aðalinngang helstu borg dýragarðinum opinn vettvangur "Family myndasafninu", þar sem allir geta verið ljósmyndari ókeypis með taminn dýr dýragarðinum. Leningrad Zoo mun taka þátt í borg hátíðinni "City of hamingjusamur mömmum" í tilefni ..

best resume format 2014 06/11/2014 23:19

Vous ne pouvez pas le comprendre, mais les rapports de la cour a été autour pour vraiment un bon moment. Il peut ne pas être aussi vieux que la vocation de juger non-culpabilité et le blâme porté autour de confirmation, mais il a sans aucun doute été un élément important de l'évolution du cadre de l'équité.