Sud Kivu: Appuyé par JDH, JPDDH forme 15 journalistes et 10 responsables des médias sur les Droits humains

1 Août 2012 , Rédigé par Journalistes-Démocratie-Droits Humains Publié dans #Nos activités

IMG 079915 journalistes et 10 responsables et rédacteurs en chefs des médias du Sud Kivu viennent d'être formés sur la couverture des questions de droits de l'homme. C'était aucours d'un atelier organisé du lundi 23 au jeudi 26 juillet 2012 au Cap Nguba dans la commune d'Ibanda en plein centre ville de Bukavu.

Les 3 premiers jours de la formation étaient consacrés aux journalistes.  Ils ont échangé sur les notions sur les droits humains, les médias des droits et les techniques de couverture des questions liées aux droits de l'homme. "Je sais maintenant distinguer ce qu'est une violation des droits et comment intervenir en tant que journaliste" affirme Bétrice Neema, Journaliste à radio Iriba FM. David Munyaga lui vient d'une radio qui émet depuis la plaine de la ruzizi en territoire d'Uvira "je me rends compte qu'autours de moi il ya plusieurs actes de violations des droits de l'homme qui se commettent "j'ai souvent été témoins des violations des droits humains mais je n'avais pas jusque là sur comment reporter les faits " s'est il exclamé. Après avoir suivi cette formation de 3 jours, David pense que désormais son travail va sensiblement contribuer à la promotion des droits humains."Je dois appliquer le Prenel, c'est à dire la participation, la responsabilisation, la non discrimination, l'émancipation et le lien avec le droit". "Il s'agit en d'autres termes de travailler avec professionnalisme" ajoute Pascaline Zamuda productrice à l'association des femmes des médias, AFEM.

Atelier.jpg

Les journalistes formés ont été envoyé sur terrain pour la pratique. Ils ont ainsi produit et réalisé des reportages sur les questions courantes des droits de l'homme. "J'ai travaillé sur la brutalité policière lors de la campagne pour le port des casques des motards et leurs clients" a confié Josué Musole qui pour la première fois abordait cette question sur le plan du droit. "Vous êtes appelé à faire mieux et chacun individuellement pour l'essort des médias des droits" a insisté Freddy Mata, Directeur pays de JDH (journalistes pour les droit humains), lors de la clôture de cet atelier des journalistes. Un club des journalistes pour les droits de l'homme a été crée pour le suivi des acquis de la formation, les echanges sur les questions des droits de l'homme et les séjours de reportages.

Les responsables des médias pour les médias des droits

Jeudi 26 juillet 2012, les responsables des médias  ont échangé sur les médias des droits. Dans son intervention Madame Jolly Kamuntu, Présidente de l'Association des femmes des médias et Directrice de la radio Maendeleo a appelé ses pairs à promouvoir les programmes des droits. "Nous pouvons changer beaucoup de choses et nous en avons l'expérience" a-t-elle souligné. A l'issue de cette journée d'échange, ces chefs des médias se sont engagé à accompagner leurs journalistes et à faire de leurs médias des espaces des droits humains. " Nous nous sommes aussi convenu d'organiser régulièrement des tels cadres d'échanges entre responsables des médias sur les questions de droits de l'homme" ajoute Solange Lusiku éditrice du Journal Le Souverain. "Nous espérons bien pouvoir être accompagné dans cette démarche par Jpddh et son partenaire" a-t-elle conclu.

Après le Sud Kivu,les journalistes et responsables des médias du Nord Kivu seront à leur tour formé ce mois d'aoüt 2012.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

David MUNYAGA 13/08/2012 15:05


Salut à tous !


Juste pour confirmer aux publique que les fruits de cette formation commence déjà produire de bon fruit.


Après la restitution dans ma rédaction, nos confrères commence déjà a équilibré leurs papiers  comme des vraies journalistes défenseurs des droits de l’homme. Espérons que nous allons aussi ajouter une graine  de plus sur l’existence de droit dans cette partie du pays à travers le media.



Merci à tous.