Sud Kivu: "La situation des droits de l'homme reste préoccupante" Manodje Mounoubai

7 Décembre 2012 , Rédigé par Journalistes-Démocratie-Droits Humains Publié dans #News

BCNUDH.jpg

 " La situation des droits de l’homme n’est pas reluisante dans la province du Sud Kivu " a constaté amerement Manodje Mounoubai chef d’antenne du Bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH)  ce vendredi 7 décembre 2012  au cours d’un point de presse tenu au bureau de la Monusco (Mission des nations unies pour la stabilisation de la RDC) à Muhumba dans la commune d’Ibanda

 

Selon Mounoubai, " des pires violations des droits de l’homme ont été enregistré au Sud Kivu". Parmi ces crimes il cite entre autre des exécutions sommaires, des exécution arbitraires  et extra judiciaires commis par les groupes armés nationaux et internationaux parmi les quels les Maimai Raiya Mutomboki, FDLR et Yakotumba.  

 

Malheureusement, a-t-il ajouté, les Forces armés congolaises, FARDC et la police nationale congolaise, PNC se sont aussi rendu coupable de ces crimes. "  Nous avons documenté des cas où les FARDC eux même ont été pris  en flagrant délit de commission d’exécutions " a-t-il ajouté.  Plusieurs cas d’atteinte à l’intégrité physique dont des viols massifs ont aussi été enregistré  " A Fizi, des élements FARDC du 43e secteur AMANI Leo ont violé une cinquantaine de femme. A Minova très récemment  des cas de viol ont aussi été récencé par les nations unies et le BCNUDH » a ajouté le chef d’antenne du BCNUDH.

 

Malgré ce visage sombre de la situation des droits de l’homme au Sud Kivu, Madnoje Mounoubai  reconnait toutefois que des efforts considérables ont été fourni pour lutter contre l’impunité au Sud Kivu notamment à travers des audiences foraines où plusieurs éléments FARDC et de la Police ont été jugé et condamné. Des militaires issus des groupes armés (Maimai Raiya Mutomboki, FDLR, Kyathend) ont été jugé et condamnés dans cette province a-t-il précisé.  

Soulignons que c'est ce lundi 10 décembre 2012 que sera commémorée la journée internationale des droits de l'homme sous le thème "ma voix compte".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article